Toute l'actualité de la Sécurité et de la Santé au Travail

Coronavirus. Les Préventeurs face au Covid-19 !


Publié le 5 mai 2020 11:37:15


Les préventeurs et autres experts de la santé et sécurité au travail ont été au cœur de la lutte contre le Covid-19 dans les entreprises. Ils seront aussi mis à contribution pour aider leur entreprise et salariés à sortir, dans les meilleures conditions possibles de sécurité, du confinement.

« C'est une situation totalement inédite. Une période qui démontre, s’il le fallait, l’importance de la prévention des risques, de la santé et sécurité au travail, de la gestion de l’hygiène… dans les entreprises, souligne Luc Decosse, administrateur hygiène industrielle chez Mase Méditerranée Giphise. Une période aussi qui a été pour le Mase l’occasion d’accompagner ses adhérents et de leur fournir des informations utiles. Ainsi, le Mase Méditerranée s’est saisi très tôt de la question du coronavirus, dès le mois de février. Alors qu’à cette époque, les pouvoirs publics et autres experts n’en parlaient que sous la forme d’une ‘’grosse grippe’’, j’ai envoyé à tous nos adhérents afin qu’ils diffusent l’information auprès de leurs salariés, une présentation générale sur les virus et le coronavirus en particulier. Dans un second temps, lorsqu’il est apparu évident que nous n’étions plus face à une simple épidémie de ‘’grippe’’, Mase Méditerranée a fourni à ses adhérents un autre document, plus précis, pointu, sur le Covid-19, les gestes barrières, etc. »

Une fois cela fait, le Mase Méditerranée a choisi de ne pas écraser les membres du réseau sous les informations. « Nous étions dans une période où les informations étaient souvent contradictoires. Il était difficile de trier, note Luc Decosse. Nous avons donc décidé, en partenariat avec la Sofhyt, de ne plus trop donner d’informations mais plutôt de relayer celles émanant d’organismes reconnus comme l’OMS, l’IOHA… Et de nous concentrer sur l’aide que nous pouvons apporter pour diffuser la bonne parole sur les règles de sécurité à prendre, les gestes barrières à adopter, la mise en place du télétravail… »

Sortir du confinement

Désormais, les entreprises et leurs préventeurs préparent la sortie du confinement. « Dans un premier temps, il a fallu rassurer et se rassurer car en quelques jours le discours des pouvoirs publics a complètement changé. Rappelons-nous : une sorte de ‘’grippe’’ a évolué en virus foudroyant nous obligeant à nous ‘confiner’, explique Graziella Couzinet, coordinatrice QSSE Groupe chez Heliatec. Au sein de l’entreprise, nous avions des collaborateurs inquiets, très demandeurs de moyens de protection, et d’autres, pour lesquels le respect des mesures barrières et règles de distanciation suffisait. » Avant d’ajouter : « Le respect de ces mesures dans nos locaux pourra perdurer à la sortie du confinement. Du matériel ; masques, visières, gel HA … et des mesures organisationnelles les complèteront. Par contre, nous devrons répondre aux exigences des clients tout en usant de pragmatisme. Et cela ne sera pas aussi aisé qu’on peut le croire car, en tant qu’employeur, nous devons fournir des équipements conformes, qui protègent et nous assurer que l’utilisation est efficiente et ne crée pas un faux sentiment de sécurité … »

Cette question des moyens « techniques » de protection risque d’être complexe pour les entreprises qui ne se sont pas saisies du sujets assez tôt. « Au sein du groupe Engie nous avons su définir tôt les actions à prendre en compte au niveau santé-sécurité pour faire face à cette crise. Marie-Véronique Deydier, conseiller santé sécurité, direction Global Care Groupe Engie. Nous avons rapidement défini les moyens techniques nécessaires à la poursuite des activités au travers de nos plans de continuité dactivité, soit au travers du télétravail, soit sur le terrain pour nos activités essentielles. Et depuis quinze jours, nous travaillons effectivement à la sortie du confinement. Cela passe par la définition des moyens techniques à mettre en œuvre lors du dé-confinement, comme lorganisation des locaux, protection du personnel (gestes barrières, distanciation sociale, EPI,) et définir les éventuelles mesures à prendre à lentrée des sites. »

De l’intérêt du DU et de la prévention

« Cette crise agit comme un véritable révélateur, insiste Luc Decosse. Je pense que certaines entreprises vont pouvoir se féliciter de disposer d’une direction de la prévention des risques et de SST, et d’avoir pu compter sur l’expertise de vrais professionnels de la prévention. Ces mêmes entreprises auront pu constater que le document unique est utile. En revanche, d’autres risquent de regretter d’avoir pris la prévention des risques professionnels et les questions de santé, sécurité donc l'hygiène au travail, à la légère ou comme une simple contrainte réglementaire… »

Enfin, il est évident que certains experts en prévention des risques, comme les hygiénistes du travail, seront très utiles. Car on ne traite pas les risques d’une épidémie comme les chutes de hauteur ou le risque mécanique.

> 3 questions à Didier Mené, directeur HSEQI de Naphtachimie et président du Mase national

  • Comment avez-vous géré le confinement sur votre site ?

Dès l’annonce du confinement, nous avons élaboré les procédures nous permettant de limiter au maximum la présence humaine sur le site : c’est-à-dire n’y faire travailler que le personnel chargé de l’exploitation, les intervenants externes qui assurent les opérations de maintenance curative, le personnel d’encadrement, quelques magasiniers… Le reste du personnel, soit environ 60 % des effectifs du site (et 80 % du personnel non posté), a été placé en télétravail. D’ailleurs, à ce sujet, organiser le télétravail n’est pas en soi compliqué. Il s’agit avant tout d’un très gros problème de logistique informatique : fournir des ordinateurs portables très rapidement à ceux qui n’en ont pas en temps normal. Pour le reste, nous disposons d’un PCA qui définit les mesures à prévoir pour deux situations précises en cas de pandémie : usine à l’arrêt et usine en marche.

Une fois les collaborateurs en télétravail, comment avez-vous assuré la sécurité du personnel qui continuait à travailler sur le site ? […]

  • Retrouvez l’intégralité de cet article dans Pic 122 (mai-juin 2020).

© Getty Images

 

Partager l'article