Toute l'actualité de la Sécurité et de la Santé au Travail

Transports routiers. La FNTR et l’Anact s’engagent pour la QVT


Publié le 7 oct. 2019 11:30:43


Afin de faciliter le développement d’actions de prévention et des expérimentations en QVT, la FNTF (Fédération Nationale des Transports Routiers) et l’Anact ont signé un accord de partenariat. 

Le transport routier fait partie des secteurs en tension en termes de recrutement, avec des conséquentes importantes sur la performance des entreprises et la santé au travail des salariés en poste. Consciente de ces enjeux, la FNTR - qui regroupe 40 000 entreprises pour 600 000 salariés - et l’Anact souhaitent donc développer des actions en région afin d’améliorer l’attractivité du secteur ainsi que le maintien en emploi durable des professionnels.

> Cinq axes prioritaires de travail en commun doivent être travaillés dans le cadre de ce partenariat :

  • La prévention de l’usure et le vieillissement actif des professionnels
  • L’anticipation et la prise en compte des transformations numériques
  • Les enjeux en matière de conditions de travail et de RSE des transports du « dernier kilomètre » en zone urbaine
  • La mise en œuvre opérationnelle d’actions QVT auprès des salariés de la branche
  • La prévention des risques professionnels et la préservation de la santé au travail des dirigeants

Expérimentations régionales

Sur ces thèmes, des expérimentations seront construites avec l’appui du réseau Anact- Aract en région en association avec les entreprises, les syndicats régionaux. Elles pourront prendre la forme d’actions collectives inter-entreprises, de démarches de diagnostic, de formation-action, d’appui-conseil à la conduite des changements etc.

Comme le confirme Richard Abadie, directeur général de l’Anact : « Des démarches expérimentales d’amélioration de qualité de vie au travail dans le transport routier ont déjà été engagées par le réseau Anact-Aract dans certaines régions notamment en Bretagne et Grand-Est. La signature de cette convention de partenariat nous permettra de déployer ces actions à plus grande échelle avec les acteurs de la branche. »

Pour Jean-Christophe PIC, Président de la FNTR, « il était naturel pour la FNTR et l’Anact de s’associer sur ces sujets. Cela permet à la Fédération de s’appuyer sur le réseau des Aract afin d’apporter un appui de proximité aux entreprises, ainsi qu’un réseau d’acteurs référencés de la prévention ».

 

Partager l'article