S'abonner

Toute l'actualité sur la Sécurité et la Santé au Travail

Actualités

Santé & Sécurité au Travail 14 sept. 2021 16:22:00

La PIC de Toulon fait le pari des exosquelettes HMT

La santé et sécurité au travail et la prévention des risques professionnels ne sont pas de vains mots sur la plateforme industrielle courrier Toulon Côte d’Azur. Depuis de nombreuses années, les équipes du site de Toulon sous l’égide de Johan Sanna, le directeur, et de Benjamin Tailpied, le responsable organisation, sont très investies en matière de SST. « Nous avons engagé de nombreuses actions pour réduire l’absentéisme, l’accidentologie ou les TMS. Par exemple, en ce qui concerne les TMS, nous avons collaboré avec la Carsat, en y associant notre CHSCT et nos UAP (unités autonomes de productions), pour nous engager dans le programme TMS Pro, souligne Benjamin Tailpied. Avec de réels résultats. Mais, comme souvent en matière de lutte contre les TMS, il nous fallait aller plus loin, franchir un palier. C’est pour cela que Johan Sanna a été à l’initiative du projet qui nous a conduits à tester, pour ensuite intégrer, des exosquelettes. Et plus particulièrement ceux de HMT. »

Un processus de longue haleine

L’objectif du projet, au-delà de la prévention des TMS, était aussi de trouver un moyen permettant de réintégrer dans les équipes des agents aux aptitudes restreintes. Ce que confirme Benjamin Tailpied : « Lutter contre les TMS s’inscrit dans un projet sur le long terme : réduire la pénibilité due aux sollicitations physiques répétées, quelles qu’elles soient. Et ainsi pouvoir maintenir dans l’emploi nos agents exposés ».

Après une phase de « sourcing » auprès des fournisseurs, des distributeurs ou à l’occasion de salons, les équipes de la PIC de Toulon Côte d’Azur ont fait porter leur intérêt sur la société HMT et ses capacités à concevoir un exosquelette adapté, dans le cadre d’une véritable démarche ergonomique.

Aller sur le terrain

« En matière d’exosquelettes, on ne peut pas se contenter d’une démarche purement commerciale, consistant à vendre une solution sur étagère, insiste Kévin Régi, président de HMT. Il faut avant tout aller sur le terrain, au plus près du travail réel, pour réaliser le diagnostic ergonomique. Qui ne débouchera pas nécessairement, d’ailleurs, sur la préconisation d’un exosquelette. »

Antoine Rigollet, ergonome et chef de projet chez HMT, ajoute : « La Poste de Toulon nous a contacté il y a un an. La phase d’étude et de diagnostic est toujours assez longue dans ce genre de projet. Par ailleurs, il faut aussi y associer les personnels concernés, afin de bien leur faire comprendre l’objectif du projet et aplanir certaines réticences, bien compréhensibles. »

Uniquement des volontaires

Il a donc fallu organiser des réunions avec les opérateurs, volontaires, le CHSCT, en y associant aussi la médecine du travail de La Poste et notre direction technique nationale dont un des ergonomes a suivi le projet. « Nous avons aussi nommé six référents exosquelettes dont la mission était de remonter des informations quant au ressenti lors des tests des exosquelettes », souligne Benjamin Tailpied. Après la phase de conception des prototypes – un exosquelette permettant de soulager les épaules et un pour soulager le dos – HMT a accompagné les équipes de la PIC lors de tests terrain pour pouvoir les modifier et en faciliter l’acceptabilité et l’utilisabilité. « Nous avons toujours tenu compte des remarques, suggestions d’amélioration dont nous ont fait part les agents qui ont testé et testent encore nos deux nouveaux exosquelettes, pour aboutir à des solutions qui correspondent au mieux aux exigences et réels besoins des agents de La Poste », conclut Antoine Rigollet.

  • Le point de vue de Benjamin Tailpied, responsable organisation à la PIC Toulon Côte d’Azur

[…]

  • 3 questions à Eddy Mazzara, équipier et référent exosquelette, plateforme industrielle courrier Toulon Côte d’Azur

[…]

> Retrouvez l’intégralité de cet article et les témoignages de Benjamin Tailpied, Kevin Régi et Eddy Mazzara dans PIC 130 (septembre-octobre 2021)

Sur le même sujet

Annuaire

Trouvez tous les prestataires de la Sécurité et de la Santé au Travail

S'abonner à la newsletter

Tous les 15 jours, recevez par email toute l'actualité sur la Sécurité et la Santé au Travail.