S'abonner

Toute l'actualité sur la Sécurité et la Santé au Travail

Actualités

EPI - EPC 7 juil. 2021 10:53:00

DISTRIBUTION. « Nous avons fait le choix de proposer des EPI premium »

Depuis sa création, Difac s’est imposé dans le monde des importateurs spécialisés. La société qui réalise aujourd’hui 40 millions d’euros de CA propose à ses clients des marques fortes : ATG, VM Footwear, Pyramex et Tricorp. Guillaume de Sevin (notre photo), son directeur général a répondu à nos questions.

• PIC : Difac fête cette année son 45ème anniversaire. Pouvez-vous présenter la société que vous avez rejointe début avril ?

Guillaume de Sevin : Difac est né en avril 1976. Depuis sa création, la société s’est imposée comme un spécialiste des équipements de protection individuelle, de la tête aux pieds. Nous sommes un importateur exclusif qui travaille avec des distributeurs d’ÉPI. La société a réalisé un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros, en forte croissance et emploie une quarantaine de collaborateurs. Les marques que nous proposons à nos partenaires distributeurs sont : ATG, un fabricant de gants dont nous sommes le partenaire exclusif depuis 2007, VM Footwear pour les chaussures de sécurité, Pyramex pour tout ce qui concerne la protection des yeux et la protection auditive et Tricorp pour le workwear.

• Le marché des ÉPI est très concurrentiel. Comment vous différenciez-vous ?

Nous avons résolument fait le choix de proposer des ÉPI qu’on qualifiera de « Premium ». C’est le cas des gants ATG. Ce fabricant innove beaucoup et propose des solutions qui répondent aux besoins du marché. Par exemple, les gants dits tactiles qui permettent d’utiliser une tablette tout en les portant. Assurant ainsi le port de l’ÉPI. D’une manière générale, en matière d’ÉPI, le principal danger est que l’équipement ne soit pas porté pour des raisons de confort, d’inadaptation aux besoins réels du porteur… Proposer des ÉPI haut de gamme permet de s’assurer qu’ils seront portés car ils sont souvent plus confortables, lookés, et facilement acceptés par l’utilisateur final. Les chaussures VM Footwear, lancées sur le marché français l’année dernière, ont ainsi connu un vif succès grâce à leur conception et les technologies qu’elles intègrent comme les semelles Michelin ou le système de laçage Boa.

• Avec quels types de distributeurs travaillez-vous ? Allez-vous enrichir votre offre dans les semaines ou mois qui viennent ?

Nous sommes partenaires de distributeurs nationaux et des réseaux d’indépendants qui nous permettent d’adresser les PME, artisans, commerçants… mais aussi des grands comptes nationaux prestigieux. En ce qui concerne l’extension de notre offre, de nouveaux gants tactiles d’ATG sont certifiés pour le contact alimentaire. Nous allons aussi travailler pour renforcer notre offre avec Tricorp sur le segment de la haute visibilité et dans le workwear « rewear », c’est-à-dire recyclé qui est de plus en plus demandé par les utilisateurs dans le cadre de leur démarche RSE. […]

• Retrouvez l’intégralité dans PIC n° 128 (mai-juin 2021).

Sur le même sujet

En ce moment

Articles les plus lus

S'abonner à la newsletter

Tous les 15 jours, recevez par email toute l'actualité sur la Sécurité et la Santé au Travail.