S'abonner

Toute l'actualité sur la Sécurité et la Santé au Travail

Actualités

Formation, Audit & Conseil 22 juin 2021 15:16:00

PREVENTION. Le Siaap confie son audit sécurité à DSS

Suite à un accident du travail, le Siaap a décidé d’auditer sa sécurité et sa prévention des risques professionnels. Organisme créé en 1970, le Siaap (Syndicat interdépartemental pour l’assainissement de l’agglomération parisienne) transporte et dépollue chaque jour les eaux pluviales et industrielles ainsi que les eaux usées de 9 millions de franciliens. Le SIAAP emploie 1700 agents de la fonction publique dans les 6 usines de dépollution de la région parisienne dont la plus importante d’Europe, Seine Aval dans les Yvelines.

Malgré une modernisation récente de l’usine, le site de Seine Aval a connu quelques incidents industriels. Le dernier en date, un incendie dans l’unité de clarifloculation en juillet 2019, a conduit Jacques Olivier, directeur général du Siaap, à lancer un appel d’offres pour réaliser un audit de sécurité industrielle indépendant. Cet audit, remporté par DuPont Sustainable Solutions (DSS), doit permettre de maîtriser les risques liés à l’activité de l’usine afin d’assurer la continuité et la qualité de service de Seine Aval

Seveso Seuil haut

En effet, compte-tenu de l’évolution de ses process de fabrication, le site de Seine Aval, basé à Achères (78), a été classé Seveso Seuil haut en 2010. Outre les dangers classiques de toute industrie, cette décision a été motivée par deux raisons essentielles :

• la présence de biogaz susceptible de créer des atmosphères explosives,

• l’utilisation de réactifs chimiques qui, mélangés, génère parfois un nuage de chlore pouvant se disperser jusqu’à 2 kilomètres depuis son point de départ.

« Disposant déjà d’une culture sécurité professionnelle, nous nous sommes efforcés d’améliorer notre sécurité industrielle suite à ce passage en Seveso seuil haut », souligne Jacques Olivier. Pour preuve : le Siaap a ainsi déployé à l’échelle du site une politique sécurité renforcée, encadrée par un plan particulier d’intervention protégeant les populations et l’environnement. Grâce à cette première démarche, des progrès ont été constatés mais ceux-ci n’étant pas suffisants, un audit de sécurité industrielle a été engagé.

Cibler les risques

Afin de cibler les risques et dimensionner les actions correctives, l’audit de sécurité industrielle mené par DSS a été décomposé en cinq thèmes majeurs qui ont fait l’objet de diagnostics approfondis :

• prévention des risques d’incendie et d’explosion (ATEX /atmosphère explosive),

• canalisations et capacités de fluides dangereux,

• sécurité des installations électriques,

• sécurité fonctionnelle,

• gestion des interventions.

« Pour nous permettre de définir les causes mais surtout d’engager les actions nécessaires pour progresser et se mettre à un niveau qui garantisse la sécurité de nos agents et des riverains de l’installation, nous avons décidé de changer de braquet », poursuit Jacques Olivier. « Nous voulions nous comparer aux meilleures pratiques industrielles et existantes dans le monde et l’offre de DSS nous a paru la plus pertinente », ajoute, de son côté, Pierre Hodot, directeur de la Sécurité Siaap.

Résilience industrielle

« Notre but est de créer, avec nos clients, de la résilience industrielle : moins d’accidents, plus de sécurité, et amélioration des performances opérationnelles par un meilleur management des actifs et des unités. Nous les conduisons vers un changement et des résultats durables à l’image de notre mission auprès du SIAAP, engagé dans cette dynamique », explique Mathieu Leduc, directeur DSS Europe.

Malgré la crise sanitaire, l’audit s’est déroulé dans le planning initialement prévu en trois phases. Dans le cadre de cet audit, DSS a réalisé sur site plus de 150 interviews, sans compter l’analyse documentaire, la production des synthèses et des rapports. Grâce à ce travail, le Siaap a pu prendre conscience de sa situation actuelle et des leviers sur lesquels il allait devoir travailler pour inscrire la sécurité au cœur de toutes les instances de pilotage. Le SIAAP a ainsi décidé d’initier avec DSS une transformation couvrant à la fois le renforcement de la sécurité industrielle et la mise en œuvre des recommandations issues de l’audit, et conduisant à une évolution profonde de sa culture managériale industrielle.

Ce projet de transformation se déroulera sur 3 ans, adressera principalement le site de Seine Aval et certaines fonctions support au siège, et couvrira les axes suivants :

• le développement de l’excellence industrielle via la refonte du Système de Gestion Opérationnelle du Site et de toutes ses interfaces,

• le renforcement du Plan de Continuité de Service du SIAAP, adressant les causes majeures d’arrêt d’activité et leurs scénarios d’anticipation, de prévention et de reprise d’activité,

• La mise en œuvre de changements organisationnels visant à renforcer le pilotage industriel des activités de Seine Aval et de toutes ses interfaces,

• l’amélioration de la conscience des risques industriels de l’ensemble du personnel de Seine Aval, en s’appuyant sur les dernières recherches en neuro sciences relatives notamment à la prise de décision,

• le développement de la culture managériale industrielle de l’ensemble des encadrants du Site et de ses interfaces,

• l’amélioration de la gestion des risques et de la performance sécurité du site, en renforçant notamment la conformité de certains équipements techniques, processus et procédures sécurité associées.

Sur le même sujet

Annuaire

Trouvez tous les prestataires de la Sécurité et de la Santé au Travail

S'abonner à la newsletter

Tous les 15 jours, recevez par email toute l'actualité sur la Sécurité et la Santé au Travail.